La recherche scientifique

Du point de vue de la science moderne, la méditation induit un quatrième état de conscience, l’état transcendantal, dans lequel la physiologie humaine fonctionne tout à fait distinctement par rapport aux trois autres états : veille, rêve et sommeil. Elle induit également un mode de fonctionnement unique et très ordonné du cerveau dans lequel les ondes cérébrales deviennent très cohérentes et les ressources du cerveau sont mieux utilisées. Pendant la méditation, le cortex préfrontal est activé et les vagues alpha s’intensifient ce qui augmente la clarté d’esprit et une meilleure prise de décision. La sécrétion des hormones du stress, le cortisol et l’adrénaline, diminue et se voit remplacée par la libération de neurotransmetteurs de bien être et de jouissance : la sérotonine et la dopamine.

Promesse du jour : pour mon bien être au quotidien et une amélioration des relations, je prends le temps de méditer le matin.

Livre du jour : The brain that changes itself by Dr Norman Doidge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :